23ème rencontres européennes de Luxembourg. Colloque: “Comment repenser la démocratie”

19/10/2019 | 14:00

Colloque: Comment repenser la démocratie?

Nous sommes passés en trente ans d’une Europe protégée
du monde à une Europe soumise à la mondialisation.

Les dirigeants économiques ont pris les commandes. Devant
la montée des inégalités, le système représentatif
est mis en cause. Les grandes familles politiques démocrate-
chrétienne et social-démocrate, les gauches et les
droites qui structuraient la vie politique depuis la fin du
XIXème siècle, ont renoncé à se donner les moyens d’imposer
des règles à un « Pouvoir Argent » qui ne connaît plus
de frontières.

Ce processus de mondialisation a été rendu possible par le
développement des techniques numériques. En changeant
radicalement l’organisation du travail, elles ont réduit le
besoin d’emplois peu qualifiés.

Les Européens craignent que leur protection sociale et
la redistribution ne soient remises en cause par le libreéchange
et les délocalisations industrielles. Et les citoyens
les plus modestes, les « oubliés » de la mondialisation,
expriment leur colère en contestant la légitimité des instances
démocratiques.

Les technologies numériques sont devenues suffisamment
performantes pour permettre aux GAFA et à d’autres (des
milliardaires par exemple) de manipuler les opinions publiques,
et obtenir des résultats d’élections que peu d’observateurs
auraient cru possibles. Les recherches en intelligence
artificielle permettent d’entrevoir un horizon où les
citoyens ne seraient plus acteurs dans les processus de
décision.

Les déclarations des droits de l’homme avaient vocation
à rendre universelles les valeurs de liberté, égalité, fraternité,
démocratie, respect des minorités, droits de la personne.
Elles paraissaient avoir gagné le combat contre
l’obscurantisme. Ce n’est plus vrai aujourd’hui. En Europe,
certains États prônent une démocratie « illibérale », réduisent
le champ des libertés fondamentales, s’attaquent
à l’indépendance de la justice, de la presse, de l’Université.

Il y a donc une réelle urgence à repenser la démocratie
en Europe si l’on veut éviter que se diffuse cette peur du
monde extérieur conduisant inéluctablement à un chacun-pour-
soi bien illusoire et à la nostalgie des frontières.

Intervenants:
Alvin Sold, président des Rencontres européennes de Luxembourg
Raphaël Kies, chercheur et enseignant à l’Université de Luxembourg
Martin Pigeon, chercheur et militant porte-parole de Corporate Europe Observatory
Jean Quatremer, journaliste, correspondant du quotidien français Libération auprès de l’Union Européenne
Antoinette Rouvroy, docteur en sciences juridiques, chercheuse et enseignante à l’Université de Namur.

Modérateur: Thierry Georges, reporter / animateur à radio Jerico

Grand témoin: Jean Asselborn, Ministre des Affaires Etrangères et Européennes, Ministre de l’Immigration et de l’Asile du gouvernement luxembourgeois

Venez en discuter aux Rencontres du 19 octobre
prochain à Luxembourg, au Cercle Cité!

Langue de travail: Français

Auditorium Cité
2, rue Genistre – Entrée libre


Organisateur

  • Relux

Contact